Actualité

Formation Maintenance Industrielle avec le Fond Paritaire Polynésien

Jeudi 13 Septembre 18

L’EFPA accueille actuellement sur le site de Bourail, une équipe de 3 stagiaires de Polynésie qui suivent une formation continue en maintenance industrielle pour une durée de 4 semaines. L’objectif de cette formation étant la montée en compétences de ces salariés. Le Fond Paritaire de Gestion Polynésien finance ce projet dans sa globalité (formation et prise en charge des personnes). L’équipe du Fond Paritaire de Gestion a sollicité auprès de notre établissement la mise en place spécifique de cette formation qualifiante. Ces salariés avaient besoin de monter en compétence dans leur entreprise. Cette collaboration entre les deux entités est récurrente du fait d’un partenariat historique entre les deux structures notamment dans le domaine automobile. A la fin des 4 semaines de formation, ces salariés obtiendront une attestation de formation. Cette collaboration est amenée à se développer avec le prochain accueil de deux salariés polynésien sur les métiers de la Mer (Formation moteur Hors Bord).

Formation : découverte des secteurs métiers : transformation des métaux et en maintenance industrielle

25 septembre 18

L’EFPA organise une session de formation dont l’objectif est de faire découvrir les métiers de la transformation des métaux  et de la maintenance industrielle sur le site de Bourail. Cette formation découverte des métiers commencera le Mardi 25 septembre prochain et se finira le 14 décembre 2018. Les stagiaires effectueront dans leur cursus, un stage en entreprise de deux semaines. 12 stagiaires se sont inscrits à cette formation. Ils ont été identifiés lors du dernier Forum de l’Emploi à la Maison des Artisans et suite à une petite annonce officielle.  A l’issue de ce stage découverte, les stagiaires pourront s’orienter vers une formation qualifiante . Vous souhaitez plus de renseignement sur ce nouveau dispositif ? N’hésitez pas à nous contacter au T. 26 57 30 – Email : sec.dg@etfpa.nc  

Formation : découverte des secteurs métiers : hôtellerie et restauration

Octobre 2018

L’EFPA organise une session de formation dont l’objectif est de faire découvrir 4 activités à des demandeurs d’emplois qui souhaitent travailler dans le secteur Hôtellerie et Restauration. Les 4 activités sont : restauration, service en salle, back office, hôtellerie et réception. Cette formation débutera en octobre.
1ère étape de la formation : organisation de repas sous forme de restauration pédagogique réalisés par les stagiaires et les formateurs avec une mise en situation en service en salle.
2ème étape de la formation  : pour les métiers de l’hôtellerie, un partenariat a été monter avec ABC DU PROPRE, qui permettra de découvrir les métiers de réceptionniste et du back office.
Vous souhaitez plus de renseignement sur ce nouveau dispositif ? N’hésitez pas à nous contacter au T. 26 57 30 – Email : sec.dg@etfpa.nc  

Vente d’objets et de meubles réalisés par les stagiaires du SPOT

L’Amicale de l’EFPA organise le 20 octobre prochain à partir de 9h00 une vente de meubles dans les locaux de l’EFPA réalisés par les stagiaires du SPOT. Les recettes de cette vente serviront aux stagiaires dans le cadre de leur entretien auprès de leurs futurs employeurs. Venez découvrir à cette occasion, le fruit de leur travail réalisé dans le cadre de leur formation professionnelle au sein de l’établissement.

Epreuves finales pour les stagiaires en formation de cuisine !

Du 18 au 20 septembre 18

Les stagiaires de formation en cuisine ont passé, la dernière phase de leur formation : l’examen final de leur cursus en formation. En présence d’examinateurs issus du milieu professionnel, 9 stagiaires ont passé leur certification. Au programme de cette épreuve : les réalisations d’une entrée, d’un plat et d’un dessert avec un cahier des charges spécifiques (ingrédients, techniques, etc …). La journée d’examen se terminant par un entretien à l’oral avec les examinateurs. Les résultats seront prochainement communiqués. Bilan et perspectives : 5 stagiaires sur 9 ont déjà eu des propositions d'emplois une belle continuation à eux !

Visite des Ateliers ENGIE – ENDEL pour les stagiaires en formation Soudure PNE du Camp EST

Mercredi 19 septembre 18

Le 13 août dernier, s’ouvrait dans l’enceinte du Camp Est le tout nouveau dispositif de formation en soudure en étroite collaboration entre la Direction de l’établissement pénitencier, le service pénitentiaire d’Insertion et de Probation (SPIP) de Nouvelle-Calédonie, l’Etablissement de Formation Professionnelle des Adultes (EFPA) et la DFPC (Direction de la Formation Professionnelle Continue) financé par le gouvernement de Nouvelle-Calédonie. 8 personnes incarcérées avaient reçu l’accord du juge d’application des peines de suivre cette formation de 2 mois de PNE Soudure coordonnée par Marc Lamotte - Formateur à l'EFPA. A l’issue de cette formation, ces stagiaires auront la possibilité de passer une habilitation sur l’une de ces techniques auprès d’un organisme agrée. Dans le cadre de cette formation, deux visites ont été organisées, ce mercredi 19 septembre, au sein de l’entreprise ENGIE-ENDEL, pour que les stagiaires puissent visiter les ateliers de l’entreprise. L’objectif étant de faire découvrir en situation réelle le secteur d’activité au sein d’une société et qu’ils puissent échanger directement avec des professionnels en activité. La direction et une équipe de collaborateurs de l’entreprise ENGIE – ENDEL ont mis en œuvre l’organisation de cette visite au sein de leur établissement. L’EFPA tient à les remercier de leur accueil. Cette ouverture au monde professionnel sera sans aucun doute, un premier pas vers la ré-insertion professionnelle. à la fin de leur formation fin octobre prochain.

Dernière ligne droite pour la réalisation des décors du « Pacific Ambassadors Festival »

24 septembre 18

L’EFPA a été sollicité par le Comité d’organisation  pour réaliser une partie des décors de du 1er Festival « Pacific Ambassadors Festival », qui a eu lieu ce week-end à Nouméa. Cette manifestation a pour objectif d’être un forum d’échanges entre les représentantes des pays et des territoires du Pacifique sur la place et la reconnaissance de la femme dans nos sociétés. Les stagiaires du spot ont ces deux derniers mois mis un véritable coup de booster pour finaliser ces décors avec l’accompagnement de leurs formateurs : arche, sculpture, drapeaux et fresque géante avec l’identité de la manifestation … autant de compétences artistiques, artisanales … et de talents pour répondre au cahier des charges du Comité d’organisation.  L’équipe de stagiaires ayant participé, a été convié  à assister au spectacle de cette manifestation. Ils seront ravis de voir le fruit de leur travail prendre vie sur la scène du spectacle. Un projet valorisant pour les stagiaires autant sous l’aspect technique qu’humain !

Ouverture formation Soudure PNE au Camp EST

Lundi 13 Août 2018

Ce lundi 13 Août dans l’enceinte du Camp Est était présenté le tout nouveau dispositif de formation en soudure. Ce dispositif est le résultat d’une étroite collaboration entre la Direction de l’établissement pénitencier, le service pénitentiaire d’Insertion et de Probation (SPIP) de Nouvelle- Calédonie, l’Etablissement de formation professionnelle des Adultes (EFPA) et la DFPC (Direction de la formation professionnelle continue) financé par le gouvernement de Nouvelle Calédonie pour un montant total de 3,5 millions de francs.

Cette action impulsée par M. Jean-Louis d’Anglebermes, vice-président et membre du gouvernement en charge de la formation professionnelle est organisée pour une durée de 2 mois. 8 personnes incarcérées ont reçu l’accord du juge d’application des peines pour suivre cette formation de PNE Soudure afin de leur permettre une insertion à la fin de leur peine et d’obtenir un 1er niveau d’employabilité en soudure. Ils ont été sélectionnés par le Service pénitentiaire d'Insertion et de probation (SPIP). « Le SPIP s’est engagé dans les politiques d’insertion, appuie son directeur, Jean-Claude Eliac. Et la formation professionnelle est importante, parallèlement à l’accès à la culture ou au droit. Notre objectif est de faire en sorte que les personnes sortent dans des conditions meilleures que lorsqu’elles sont entrées. » C’est une toute première expérience d’un tel dispositif.

Les stagiaires seront formés à deux techniques de soudure. A l’issue de cette formation, ils auront la possibilité de passer une habilitation sur l’une de ces techniques auprès d’un organisme agrée. Cette habilitation leur permettra par la suite de rechercher un emploi de soudeurs, un métier très recherché par les employeurs en Nouvelle-Calédonie. Cette formation PNE Soudure se déroulera sur 315 heures à raison de 35h par semaine. Pendant la durée de cette formation, les stagiaires bénéficieront d’une indemnité mensuelle de 10 % du SMG soit environ 15 000 frs

La sélection des stagiaires a été effectués sur la base de :

  • leur expérience et leur intérêt pour le métier de soudeur,
  • leur niveau scolaire,
  • la date de fin de leur peine.

Le centre pénitencier afin d’accueillir dans les meilleures conditions cette formation intra muros a financé le matériel nécessaire (caisses à outils, tenues de sécurité des stagiaires) et aménagé un espace atelier constitué de 8 postes de travail en soudure. « L’administration pénitentiaire a apporté 6 millions de francs dans ce projet, ajoute Régis Baudoin, directeur du centre pénitentiaire. Mais le plus important, c’est le côté humain. J’espère que ces huit stagiaires pourront, à leur sortie, trouver un emploi et ne plus revenir en prison. ». L’EFPA met à disposition un formateur, le plateau technique et du matériel : huit postes à soudure et le système d’aspiration ont été acheminés depuis le pôle de Bourail, pour les deux mois de formation. Marc Lamotte, formateur depuis 17 ans, donnera sa première formation dans une enceinte pénitentiaire. « Ce public n’est pas différent de celui de l’EFPA. C’est un groupe très homogène, de tous âges et ethnies. La formation est surtout pratique, pour obtenir une licence soudure à l’arc. Les plus vieux vont driver les plus jeunes. » Car quatre des huit stagiaires travaillaient déjà au service technique du Camp-Est pour l’entretien du site – réparations, espaces verts, etc. Ils ont entièrement installé l’atelier, avec huit cabines de soudage. Pour l’un d’eux, « on est un peu les parrains pour ceux qui rejoignent l’atelier. Cette formation, elle va nous positionner à l’extérieur. Ça ne peut être que bénéfique pour plus tard. »

M. Jean-Louis d’Anglebermes, vice-président et membre du gouvernement en charge de la formation professionnelle a tenu a rappelé lors de cette inauguration que « « Si cette formation a pu se concrétiser, c’est grâce à tous les gens qui se sont mobilisés et qui sont présents aujourd’hui ici».

Partenariat ANDRH NC et EFPA : formation chaudronnerie – Un stagiaire de retour de la métropole !

Jeudi 10 Août 2018

Au mois de Mai dernier, M. Glen Gentilhomme – Formation Chaudronnerie partait en métropole réalisé un stage dans la société PONTICILLI grâce au partenariat mis en place avec L’EFPA et l’Association des DRH Nouvelle-Calédonie (ANDRH NC).    

 

Dans le cadre de ce partenariat l’ANRDH NC avait sollicité la section soudure chaudronnerie de l’EFPA pour la réalisation d’un trophée qui a été remis fin septembre au séminaire 7.0 pour les 70 ans de l’ANDRH National à Paris en présence du Ministre du Travail : Mme Muriel Pénicaud. Cette réalisation a été fortement appréciée par le comité de direction de l’ANDRH National qui souhaitait mettre en place en 2018, une bourse afin qu’un stagiaire dans la section « Chaudronnerie » de l’EFPA soit convié à réaliser un stage professionnel d’une durée d’un mois dans l’entreprise PONTICILLI du 14 mai au 8 juin 2018 (PONTICILLI est un sous-traitant d’ERDF basé à Toulouse). Ce jeudi 9 Août à Bourail, lors de la fin de formation des stagiaires Chaudronnerie, nous avons eu l’occasion de rencontrer Glen Gentilhomme de retour de stage de Toulouse et Madame Géraldine Sand – Présidente de l’ANDRH NC pour faire un bilan de cette action.

 

 

Pourquoi avez vous souhaité réaliser ce type d’action avec l’EFPA ?
« La formation professionnelle continue fait partie de notre coeur d’action en tant que directeurs des ressources humaines. Nous savons que la réalisation de ce type de projet, va apporter à la personne qui part, un enrichissement personnel et une expérience complémentaire pour son parcours professionnel. C’est une carte supplémentaire, un atout indéniable, qu’il pourra valoriser lors de sa future recherche d’emploi. Dans le cadre de ce partenariat avec l’EFPA, nous souhaitons être dans l’accompagnement et donner de nouvelles occasions à ses stagiaires de connaître une autre facette du métier hors territoire. Nous avons pu financé ce projet d’une valeur de 700 000 FCP grâce à la participation de l’ANDRH National. Nous espérons à l’avenir pourvoir ré-itérer de ce type d’action très rapidement, déclare Mme Géraldine SAND – Présidente de l’ANDRH NC.

 

Que retirez vous Glen, de ce mois de stage à Toulouse ?
J’ai été heureux de pouvoir bénéficier de cette bourse même si j’appréhendais un peu de partir hors du territoire. Je savais que cela ne pouvait être que bénéfique pour moi. Dans le cadre de la formation que j’ai réalisé dans l’entreprise - PONTICELLI à Toulouse, j’ai été accueilli dans une équipe de 10 personnes. J’ai intégré le staff qui été en charge de la tuyauterie et j’étais encadré par un maître de stage. Ils construisaient des pièces pour Gaz de France. Dans le cadre de ma formation au sein de l’EFPA nous avions abordé ce module, mais pas en profondeur. J’avais quelques notions. Ce stage m’a permis de compléter mon expérience sur ce module précisément. Je ne savais pas lire un plan ISO, aujourd’hui « Oui ». Au niveau de la méthodologie de travail, il y a une véritable différence entre ici et la métropole. Tout est référencé dans des cahiers des charges. Ici c’est plus « au coup d’œil ». Cela permet de gagner du temps, de monter les pièces comme des pièces de legos ! L’ambiance de travail était bonne … et ils m’ont bien aidé dans mon installation. Il y a une grande communauté calédonienne à Toulouse.

 

Comment envisagez vous d’exploiter cette expérience dans votre future recherche d’emploi ?
Je recherche un emploi dans le secteur de la chaudronnerie. Je vais passer par la voie classique : envoi du CV et lettre de motivation. A l’EFPA, nous avons réalisé un dossier professionnel et je vais y intégrer cette expérience ainsi que les photos que j’ai réalisé là bas d’autant plus que l’expérience en tuyauterie est un vrai + ici. Je sais également que je pourrais m’appuyer sur l’établissement dans mes futures recherches.

 

Et si c’était à refaire ?
Je repartirais avec grand plaisir !! ET je remercie mon formateur, les responsables de l’établissement ainsi que le comité de direction de l’ANRDH NC ne m’avoir offert cette opportunité.

 

A noter : lors de cette rencontre, les stagiaires en formation Chaudronnerie ont clôturé leur formation de 10 mois en présence de leur formateur, de la direction et de l’équipe de l’établissement de Bourail. 5 chaudronniers ont fini leurs cursus. Et nous remercions les membres du jury M. Jocelin Rusterholtz et M. Irvin NATUA (Chefs d’équipes SLN – Atelier AERCH) de leur présence à cette occasion.

Ventes aux enchères organisées par l’Amicale de l’EFPA au profit des stagiaires du SPOT !

29/05/18

L’Amicale de l’EFPA a organisé le 29 mai dernier une vente de meubles réalisés par les stagiaires du SPOT de l’EFPA.
Les recettes de cette vente serviront aux stagiaires dans le cadre de leur entretien auprès de leurs futurs employeurs. L’Amicale a acheté des bons d’achat en vêtement, des tickets de bus et des bons à valoir dans des salons de coiffure. Cette opération de vente sera réitérée dans le cours de cette année.